Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tribune Libre

Les articles et les commentaires de ce blog n'engagent que leurs auteurs et ne sont pas des communications officielles opposables, qui engageraient des organisations telles que l'association village quai de Seine, le Conseil Syndical ou le Syndic de la Résidence.

Adresse de messagerie du site villagequaideseine@yahoo.fr

Abonnement News

Inscrivez-vous à la newsletter  (case en bas), un mail vous sera envoyé à la publication de chaque nouveau article.

10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 09:13

Ma femme de ménage, Sanda, dispose de quelques heures par semaine pour se mettre au service d'une famille de la tour.

Je la recommande +++ : Travail irréprochable.Sanda travaille vite et bien. Elle est ponctuelle et dévouée.

Travail déclaré. (chèque CESU par exemple). Contact : 0631453863

Published by village quai de seine
commenter cet article
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 12:54

Légendes urbaines : On peut faire du bruit sans contrôle jusque 22h, tout particulier a le droit de faire une fête bruyante une fois par mois, etc.

Tout cela est faux(*). Démonstration arithmétique simple : Notre Tour possède 240 appartements. Etant donné la transmission des bruits sur plusieurs étages, notamment par les canalisations, une fête bruyante peut s'entendre à + ou - 5 à 10 étages. Si chacun faisait, ne serait-ce que 2 ou 3 fêtes par an... Personne ne dormirait jamais.

La loi est donc claire : personne n'a le droit de troubler la quiétude de son voisinage. Ni de jour, ni de nuit. Tolérance est accordée pour les travaux (car indispensables) la journée en respectant certaines règles de courtoisie : prévenir, limiter la durée au strict minimum, etc. Sauf si par chance votre anniversaire tombe le 31 décembre, date traditionnelle de fête, interdiction donc de transformer son appartement en boite de nuit, même une fois par an. Des locaux privatifs existent, en grand nombre à Paris, à louer, pour cela (bar, restos insonorisés, etc...).

Conseil si un bruit vous empêche de dormir :

1) Localiser l'appartement à l'origine du bruit et prévenir l'occupant que vous allez logiquement appeler la Police et qu'il faut donc que le bruit cesse immédiatement pour qu'ils s'évitent une amende. Si l'ambiance est chaude et un peu alcoolisée, ne pas trop croire les "promis juré dans une heure on arrête !...". Le scénario identique risque de renouveler.

2) Appeler le 17. Ils sont "pro" en général et ont l'habitude. Ils ne peuvent pas toujours venir vite car sont parfois occupés sur des sujets plus graves. Mais en général, une patrouille passera car ils sont de plus en plus sensibilisés au trouble de voisinage. L'agent constatera ou non le bruit. Le cas échéant, il dresse un PV de 450 euros.

3) Si la Police n'a pas pu venir et que le vacarme a duré toute la nuit : inutile d'aller se castagner avec les fêtards alcoolisés qui ne vous entendront plus. Allez le lendemain matin poser une main courante au commissariat et expédiez une copie au propriétaire du local et au Syndic. Ce document permet au propriétaire de refuser le renouvellement, voire de dénoncer le bail de son locataire puisqu'il ne l'a pas respecté (tout contrat de bail inclut une clause de respect du voisinage)

(*) Décret du 31 août 2006, des dispositions réglementaires relatives à l'atteinte à la tranquillité du voisinage.

"Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, dans un lieu public ou privé, qu’une personne en soit elle-même à l’origine ou que ce soit par l’intermédiaire d’une personne, d’une chose dont elle a la garde ou d’un animal placé sous sa responsabilité". Telle est la teneur de l’article R. 1334-31 du code de la santé publique. L’un des trois critères précisés par cet l'article suffit à constituer un trouble de voisinage, qu’elles qu’en soient les circonstances, même si l’immeuble est mal isolé ou qu’il n’y a pas de faute avérée et quelle que soit l’heure du jour et de la nuit (le délit pour tapage diurne existe bel et bien). De plus, le constat par les agents assermentés de la nuisance occasionnée ne nécessite aucune mesure acoustique : une constatation auditive suffit. Toutefois, pour déterminer s'il y a trouble de voisinage ou non, les agents assermentés basent généralement leur appréciation sur la notion d'inconvénient anormal de voisinage.

Concernant le volet des sanctions, l'article R. 1337-7 précise quant à lui que le fait d'être à l'origine d'un tel délit est passible d'une peine d’amende prévue pour les contraventions de la troisième classe (montant : 450 €).

Tapage nocturne : l'article R. 623-2 du code pénal

  • la jurisprudence ayant évolué, il suffit que le bruit soit audible d’un appartement à l’autre (et pas seulement depuis la voie publique) ;
  • les officiers ou agents de police judiciaire (gendarmerie ou commissariat) sont habilités à constater l’infraction. Conformément à de nouvelles dispositions du code de procédure pénale (article R. 15-33-29-3 du code pénal, publiées par décret du 26 septembre 2007), cette possibilité de dresser procès-verbal pour bruits ou tapages injurieux nocturnes est élargie aux agents de police municipale et aux gardes champêtres (ainsi que, à Paris, aux agents de surveillance de Paris et agents de la ville de Paris chargés d’un service de police). Seules conditions : que ces contraventions soient commises sur le territoire communal, sur le territoire de la commune de Paris ou sur le territoire pour lesquels les agents sont assermentés ; que ces contraventions ne nécessitent pas de leur part d’actes d’enquête.
  • le constat se fait sans mesure acoustique ;
  • la responsabilité d’une personne peut être engagée si celle-ci n’a pris aucune précaution pour faire cesser la nuisance ;
  • la chose qui a servi ou était destinée à commettre l’infraction peut être confisquée ;
  • la complicité est également sanctionnée : participation active, mais aussi facilitation (cas d’un débitant de boissons).
Published by village quai de seine
commenter cet article
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 00:57

Le canal Saint-Martin a été créé en 1823 pour permettre la navigation entre le bassin de la Villette et la Seine à l’amont de Paris. Ses neuf écluses compensent une dénivellation de 25 mètres entre ces deux points. La 9e et dernière écluse permet de franchir les 3 mètres de dénivelé entre le port de l’Arsenal et le niveau de la Seine.
Le Canal Saint-Martin, est inscrit au titre des monuments historiques depuis 1993.

Du 4 janvier au 4 avril 2016, le canal Saint-Martin sera mis à sec afin de réaliser des travaux d’entretien, de réparation et d’amélioration.

Published by village quai de seine
commenter cet article
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 00:45
Paris: L’Eau qui dort, l’exposition qui ressuscite les déchets du canal de l’Ourcq

En marge de la Cop 21, l’artiste anglais Michaël Pinsky s’est mis en tête de faire flotter à la surface de l’eau 40 objets jetés négligemment dans les canaux parisiens...

http://m.20minutes.fr/paris/1726455-20151108-paris-eau-dort-exposition-ressuscite-dechets-canal-ourcq

Published by village quai de seine
commenter cet article
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 19:51

Le service de la propreté de Paris déplace une benne à tri mobile. Elle est présente chaque mois à jour fixe pendant une demi-journée dans de nombreux endroits.

http://blog.velib.paris.fr/blog/2015/10/06/le-bon-geste-de-la-semaine-triez-vos-dechets-avec-eco-point-mobile

Pour notre quartier :

Nouvelle organisation du tri sélectif qui évite de se déplacer aux déchetteries situées en périphérie.
Published by village quai de seine
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 13:58
URBAN UTOPIA
URBAN UTOPIA

Un voisin artiste expose à Paris du 1er octobre au 31 octobre dans un site exceptionnel : La Péniche du Corbusier.
A ne pas rater (cliquer sur l'image pour les détails) - Entrée libre - Du Mercredi au dimanche 14h
-20h.

Published by village quai de seine
commenter cet article
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 12:50

La chaîne de TV W9 a décidé de faire un reportage sur les animations mises en place par les Maires successifs du 19e arrondissement et le développement de nouveaux lieux de rencontres (berges aménagées, péniches, café, terrasses de restaurants flottantes, Paris-plage, etc.)

Les journalistes se sont aussi posé la question des conséquences des nuisances qui résultent de cette nouvelle animation pour les riverains.

Vous pouvez relire certains articles précédents et leurs commentaires.

Article-Le-maire-sait-il-que-certains-habitants-du-19eme-prient-pour-la-pluie ? 

Article - Nouvelle-nuit-difficile-pour-le-habitants-cote-quai-de-la-seine

Article - tam-tam-et-nuisances-sonores-de-retour-sur-le-bassin

etc.

Si vous souhaitez vous exprimer, ou contacter ces journalistes qui viendront faire un tournage le week-end prochain (5 -6 septembre), laissez un commentaire sur cet article.

 

Published by village quai de seine
commenter cet article
11 juillet 2015 6 11 /07 /juillet /2015 09:49
Un permis pour végétaliser Paris

Le permis de végétaliser est un nouveau dispositif qui permet à chacun de devenir acteur de la végétalisation de Paris.

Installer une jardinière au coin de sa rue pour y faire pousser des tomates, investir un pied d’arbre pour y semer des fleurs, faire courir des plantes grimpantes sur un mur, transformer un potelet en installation végétale… Toutes ces interventions participent au projet global de végétalisation de la ville, et fleurissent ici et là dans Paris.

Un permis pour végétaliser Paris
Published by village quai de seine
commenter cet article
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 23:24

 

LA LUCARNE DES ECRIVAINS
115 rue de l'Ourcq 75019 Paris

Présente

Lourtis - PORTRAITS EN PAPIERS

DU LUNDI 1ER JUIN AU SAMEDI 13 JUIN 2015 : EXPOSITION « PORTRAITS EN PAPIER »

VERNISSAGE : Jeudi 4 juin 18h - 21h 

Extrait de : https://lalucarnedesecrivains.wordpress.com/2015/05/30/du-lundi-1er-juin-au-samedi-13-juin-2015-exposition-portraits-en-papier/ 

Une technique qui évolue avec le temps et l’observation

Tout a commencé en 1978 lorsque j’ai découvert une boule de papier dans un vieux four en émail. Elle était jaunie par le temps, irrégulière, imparfaite et pourtant tellement réussie.
C’était une boule légère, très dure, de la taille d’un gros pamplemousse que ma grand-mère avait façonnée en bûche de papier pour allumer le poêle. Après cette trouvaille, je n’ai cessé d’imaginer des déclinaisons de cette matière.

Mélangée à de la farine en guise de colle, le papier mâché moisissait et générait des couleurs qui m’inspirent encore.

En 1994, toujours fascinée par le travail du temps sur les matières organiques, j’ai cuisiné de nombreuses crêpes que j’emballais dans des pochettes transparentes. Ensuite, j’étudiais la lente évolution du pourrissement de mes crêpes. Le processus de dégradation étant en marche, les transformations étaient invisibles en temps réel et pourtant bien actives. Et c’est cette prise de conscience qui m’a bouleversée.

Plus tard, j’ai coloré ces crêpes avec des colorants alimentaires, puis des pigments. Et puis un jour, le papier mâché a remplacé les crêpes et c’est le mélange de toutes approches que l’on retrouve aujourd’hui dans ces portraits.

"JE MODÈLE MES CRÉATIONS COMME DES COMPOSITIONS MUSICALES. IL FAUT ESSAYER D’OUBLIER L’ANECDOTIQUE POUR NE PERCEVOIR QUE L’EFFET RENDU, NE PAS CHERCHER DE SIGNIFICATION, REGARDER L’OBJET SORTI DU MUR, COMME ÉCOUTER UN OBJET SONORE, SIMPLEMENT DANS SA FORME GLOBALE."

 

 

Published by village quai de seine
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 16:06

azerline2015-02-14_154821.jpg

[12/02/2015] http://www.paris.fr/accueil/environnement/peniche-alizarine-rendez-vous-gourmand-a-bord-d-une-peniche-eco-responsable/rub_9654_actu_153437_port_23775

Alizarine est une péniche qui livre des produits du terroir via une ligne régulière éco-responsable entre la vallée du Rhône, Paris, et Bruxelles. Le 11 février, elle a fait escale au bassin de la Villette pour ouvrir sa "cale aux trésors". Mets savoureux et bouteilles de vins de qualité débarquent au fil de l'eau pour le bonheur des gourmets.

La péniche Alizarine est arrivée mercredi 11 février au bassin de la Villette. A cette occasion, Célia Blauel et Christophe Najdovski, adjoints à la Maire, saluent le lancement de la 1ère ligne régulière de transport écoresponsable de vins par voie fluviale. Les livraisons auront lieu tous les deux mois.

Cette péniche au nom écologique ( l'Alizarine est le colorant issu d'une plante vivace autrefois utilisée pour la teinture) prend tout son temps (entre 4 km/h et 12 km/h) pour éco-transporter, en douceur et à l'ancienne, de bons produits du terroir. Conserves, confitures, tisanes, pâtés, bière ardéchoise, miel, vin du domaine le Mas d’Intras et du Domaine Jérôme Jouret en Ardèche, champagne... débarquent dans le total respect de la nature et de ses productions.

« Tout ce qui est exquis mûrit lentement », cette phrase d'Arthur Schopenhauer est devenue la devise de ces mariniers dont le métier est avant tout de ne rien brusquer. Il ne faudra pas 6 heures, comme par la route, mais 18 jours pour gagner la capitale.

Un transport fluvial éco-responsable

Ce moyen de transport, bien que millénaire, est tombé en désuétude, remplacé au fil des ans par le transport routier. Aujourd’hui, face aux enjeux environnementaux il offre la solution pour limiter considérablement l’empreinte carbone du transport : une péniche émet 40 fois moins de pollution atmosphérique qu’un camion et consomme jusqu’à 4 fois moins de carburant tout en transportant l’équivalent de 5 containers. Une péniche contient 100 palettes soit 60 000 bouteilles soit 5 camions en moins sur la route. A l'arrivée les marchandises seront distribuées sur Paris par véhicule électrique.

Anne Hidalgo a présenté lundi 9 février au Conseil de Paris un plan ambitieux de lutte contre la pollution liée au trafic routier, qui comporte notamment une série de mesures qui visent à encourager les particuliers et les professionnels à utiliser des modes de transports plus propres.

Paris veut soutenir le développement du transport fluvial. Il comporte de nombreux atouts : sur une distance comparable, il nécessite 4 fois moins de carburant que le transport routier et divise par 5 l’impact carbone de l’acheminement des marchandises. Il est aussi plus fiable, car il ne subit aucun engorgement, et plus silencieux.

Respect des marchandises nobles

La péniche Alizarine, 35 m x 5m, est équipée spécialement pour répondre aux spécificités du transport du vin. Sa cale isolée et climatisée, permet d’offrir un transport de qualité. Le maillage du réseau fluvial traverse judicieusement les plus grandes régions viticoles. La marchandise est respectée: pas de chocs, pas de vibration, maîtrise de la température, vin bercé donc bonifié, livraison au coeur des villes...

Vente directe et conviviale

Au cours de ses escales la péniche accueille le public pour lui faire découvrir, à travers le monde de la voie d’eau, les produits du terroir. Le pont aménagé offre une surface au sol pouvant accueillir dans de bonnes conditions une soixantaine de personnes. Ici, la filière viticole bénéficie d'une occasion unique de promouvoir sa production au coeur des villes. Tout le monde peut acheter. Particuliers, AMAP, magasins, négociants en vin, champagne, spiritueux, cavistes, groupements d’achat en produits bios...

Une programmation culturelle

Alizarine propose sa propre programmation culturelle. La péniche aménagée en lieu d’accueil de spectacles tels que pièces de théâtre, concerts musette, cabaret, chansons à boire s’enveloppe d’allures bohêmes propices à la chaleur de bons moments partagés.

Elle est présente notamment à la Fête des lumières à Lyon, au Festival international de théâtre à Avignon, au 14 juillet à Paris, aux opérations « Paris Plage » en bords de Seine...

 

Péniche Alizarine 
Bassin de la Villette
75019 - Paris
Métro: Stalingrad
Les livraisons à Paris auront lieu tous les deux mois (pour les dates consulter le site de la péniche)

Published by village quai de seine - dans La vie du quartier
commenter cet article