Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tribune Libre

Les articles et les commentaires de ce blog n'engagent que leurs auteurs et ne sont pas des communications officielles opposables, qui engageraient des organisations telles que l'association village quai de Seine, le Conseil Syndical ou le Syndic de la Résidence.

Adresse de messagerie du site villagequaideseine@yahoo.fr

Abonnement News

Inscrivez-vous à la newsletter  (case en bas), un mail vous sera envoyé à la publication de chaque nouveau article.

9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 00:09

Le Bassin de la Villette est devenu le rendez-vous joyeux du nord-est de Paris. On peut s’en réjouir.

 

Mais cela entraîne pour les riverains du bassin des nuisances de plus en plus insupportables : tapage, chants, cris, « concerts » de Tam-tam, pétards, bagarre, trafics divers du soir à l’aube.

 

En haut du Quai de Seine,  l’auberge de jeunesse du Belushi Café, possède une discothèque en sous-sol, qui vide ses occupants éméchés et hurlants, dans la rue vers 4 heures du matin. Etc.

 

La privation continue de sommeil est une vraie souffrance. C’est même un instrument de torture.

 

Contrairement à celle du 10ème, la mairie du 19ème traite pourtant ce problème plutôt avec amusement…

 

François Dagnaud, Premier Adjoint au Maire du 19e arrondissement, interpelé sur le sujet, a expliqué qu’il fallait se réjouir de voir l’espace public réapproprié par des activités festives. : « Il faut faire appel au bon sens, on ne va pas mettre un policier derrière chaque pique-niqueur »


Ce n’est évidemment pas la question et une simple visite sur les quais permettrait à Monsieur Dagnaud de comprendre que les pique-niqueurs ne posent pas problème.  Ils ne font guère de bruit et repartent tranquillement à la nuit tombée.

 

Monsieur Dagnaud en appelle à la « responsabilité de chacun » et au respect mutuel. Comme si les habitants qui sont réveillés à 3h du matin par un concert de trompettes manquaient de respect aux «musiciens».  Cela rappelle le fameux « fumeur / non-fumeur, la liberté, c’est réciproque ».

 

Monsieur Dagnaud préfère la pédagogie à la répression. C’est tout à son honneur.  Sauf que dans ce cas, il est difficilement envisageable pour les riverains de se rhabiller chaque nuit pour aller convaincre les fêtards de baisser le volume.

 

D’autant que si les riverains demeurent, les fêtards se succèdent. Par exemple, la plupart des clients de l’auberge de jeunesse sont des touristes qui viennent faire la fête à Paris un ou deux jours avant de repartir. La pédagogie serait à refaire chaque nuit.

 

Pleine de bonne volonté la Police se heurte à un vide juridique et attend les décisions de la Mairie…

 

La police a apparemment un autre angle de vue.

 

«Oui, la situation est devenue une catastrophe pour les riverains du Bassin. Le commissariat central du 19ème est désormais appelé en permanence. Des dizaines d’appels chaque nuit.»

 

« Hélas, il nous est difficile d’agir. Et pas seulement parce que le 19ème est un des plus grands de Paris et que nos moyens sont accaparés sur d’autres urgences. C’est un problème de cadre juridique ».

 

« Nous avons des difficultés pour intervenir car les joueurs de musique doivent être pris en flagrant délit pour être sanctionnés. Ils mettent des guetteurs à l’entrée de la rue et cessent de jouer quand nous approchons.» 

 

« Et si nous les sanctionnons, les badauds hurlent aux violences policières ou au racisme et nous menacent d’appeler l’IGS »

 

« Les musiciens qui ont envahi le Bassin sont, pour partie, ceux qui étaient quai de Jemmapes dans le 10ème.  Là-bas, le maire a pris la mesure de la situation. Il a décidé d’un arrêté municipal qui nous donne les moyens d’agir. Il a tout simplement interdit les instruments de musique la nuit.  Cela nous donne la possibilité de confisquer les instruments. C’est très dissuasif. Il faudrait que le maire du 19ème nous donne les mêmes moyens. »


Que faire ?

 

Les élus du 19ème n’habitent visiblement pas aux alentours du bassin.

 

Chacun peut proposer des solutions via des commentaires ci-dessous.  Si nous recueillons assez de réactions, une pétition au maire serait sans doute utile pour lui faire comprendre, avant le déchainement de cet été, que chacun a le droit à la tranquillité.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by village quai de seine - dans Tribune libre
commenter cet article

commentaires

Alain PIERRE 25/10/2012 22:03


Bonjour,


Suite au "Chat" avec le Maire du 19eme, j'ai découvert votre Blog, Je comprends très bien vos problèmes qui sont partagés par beaucoup de riverains à Paris.


Si vous êtes constitués en association, je vous recommande d'adhérer au réseau 'Vivre-Paris !" dont le slogan est "le droit pour les riverains de dormir la nuit et de circuler sur les
trottoirs le jour". voir son site: www.Vivre-paris.fr. Il y a 24 associations membres. l'adhésion est gratuite.


C'est ce que beaucoup de collectifs de riverains ont fait à Paris, dont le notre dans le 19eme.


cdlt


 


 

RICHARD ISABELLE 04/07/2012 11:15


bonjour, hier au soir j ai eu droit a un concert de trompettes, grosse caisse et tout le tralala, le bruit etait tel que j ai fermé la fenetre. Meme s il faisait tres chaud du coup dans ma
maison. Mais c est ainsi tout l été j ai un peu l impression que le quai de la Loire l endroit où j habite depuis 1991 !!! est pris en OTAGE par des hordes de jeunes bobos, certainement
charmants par ailleurs mais qui n apprecieraient certainement pas que l on vienne envahir leurs espaces à eux. Cest dommage qu une minorité je vous l accorde pollue la fréquentation des quais.
Mais l excès est trop habituel et jusqu a pas d heure. Nous avons nous aussi le droit de profiter du canal. C est bizarre quand il pleut ou il fait froid c est plus désert !!!!!


Il est certain que ces messieurs de la Mairie n habitent pas sur les quais sinon les choses seraient bien différentes. La tolérance cela va un temps, mais je pense que la priorité est tout de
meme à donner aux riverains.


j espère que ce témoignage servira de preuves que les riverains en ont raz le bol de cette invasion et qu il convient de prendre des mesures et de fixer des regles plus strictes.


 


 


 

emma 02/07/2011 01:48



voici le numéro des correspondants de nuits mis en place par la mairie


01 42 06 32 06  de 16 H  à Minuit


ils circulent dans le périmètre du bassin et peuvent apporter leur médiation pour tout problèmes de nuisances diverses ,incivilités, aide aux personnes agées ou en détresse...


ils ont reçu une formation pour faire face à toutes situations.


Par contre ils ne sont pas la police et leur champs d 'action est limité pas de verbalisation ils misent sur le dialogue.


Emma



VIllage Quai de seine 06/06/2011 13:54



Bonjour Emma,


l'adresse de messagerie du site est villagequaideseine@yahoo.fr


Bien cordialement,


Villange Quai de seine



emma 31/05/2011 01:21



 bonsoir,


je suis tellement heureuse de lire cet article et ces commentaires sur votre blog


je suis depuis plus d'un an en lien avec Dagnaud et Madec par email,je vais au réunions de quartier et la lutte est longue...


et j 'ai aussi écrit au commissaire Mr Chere ,et en effet la police fait de son mieux et est tjrs aimable lors de mes nombreux appels...


je combats la derbouka de l 'aire de jeu quai de la loire depuis 3 ans....


qui peut sévir jusqu 'a 3h  du matin.


et maintenant la police est sensibilisée et elle peut saisir les instruments


il y a un grand effort de leur part ....


mais j 'appelle la police très très souvent même si je culpabilise de les déranger pour cela ...


mais ils me rappellent que le tapage  est un délit que je suis dans mon droit.


 


j 'ai de nombreux email  échangés  entre  les élus de la  mairie et  moi ,si cela vous interesse....donnez moi votre email et je me ferai un plaisir de vous les faire
transmettre.


je viens de d'en recevoir un dernier de Dagnaud suite à la fiesta de dimanche dernier quai de la loire organisée par Cafézoide....


cet homme pratique la mauvaise foi....


à 12H être dérangé par des percussionns et guitare electrique et devoir fermer mes fenêtres....ce n 'est pas supportable...


 


je suis d 'accord pour un pétition que je peux faire signer par des gens de mon immeuble et d 'autres...


j'attends de vos nouvelles il faut agir vite...


emma